Le Colloque du 3 et 4 décembre 2021 « 1851-1871 : une histoire de vingt ans » est reporté aux 2 et 3 septembre 2022

1851-1871 : une histoire de vingt ans

Colloque organisé par la Société Pierre-Joseph Proudhon et la Maison Auguste Comte. Vendredi 3 et dimanche 4 décembre  2021 à la Chapelle de L’Humanité, 5, rue Payenne, Paris 75003

Le colloque est reporté en raison de la crise sanitaire. Il aura lieu le 2 et 3 septembre 2022.

 

2021, année du bicentenaire de la mort de Napoléon Bonaparte, du 170ème anniversaire du coup d’État du 2 décembre 1851 de Louis-Napoléon Bonaparte et du 150ème anniversaire de la Commune de Paris est une année riche en commémorations.

L’invention de la légende napoléonienne et l’éphémère vie de la Commune de Paris seront mises à l’honneur dans de nombreux colloques et expositions. Pour notre part, nous nous proposons de nous attarder sur les années du Second Empire et d’étudier la Commune dans sa continuité avec 1851.

En reliant la chute de la Deuxième République et le souvenir de la Commune nous nous proposons de jeter des ponts entre les spécialistes du régime impérial et les passionnés de la Commune, souvent grands contempteurs du Second Empire. Ce qui nous intéressera sera donc, par-delà ces deux événements, de rendre compte de cette histoire de vingt ans allant de la fin de la Deuxième République dans la violence du coup d’État et des persécutions politiques jusqu’à la naissance de la Troisième République dans la violence de la guerre et des massacres.

Au-delà des circonstances particulières qui marquent l’histoire de la Commune de Paris, nous mettrons en évidence l’influence de la déception, de la rancœur et du ressentiment qui ont marqué la gauche française et européenne à partir de 1851, voire même de 1848.

Comment le Second Empire a-t-il préparé la Commune de Paris ? Dans quelle mesure les Communards de 1871 ont-ils voulu rejouer 1848 ? Comment les esprits proches de la République démocratique et sociale ont-ils traversé ces vingt années séparant le coup d’État de la semaine sanglante ?

Ce colloque, prévu pour les 3 et 4 décembre 2021 à la Chapelle de l’Humanité vise à explorer les continuités et les ruptures qui marquent cette période.

Vendredi 3 décembre 2021.

Session 1. Saint-Simoniens et Positivistes sous le Second Empire et après.

13h30 Pierre Musso (IEA Nantes), La réalisation du programme industrialiste des Saint-Simoniens sous le Second Empire.

14h00 David Labreure (Maison Auguste Comte), Auguste Comte, du coup d’État du 2 décembre 1851 à sa mort.

14h30 Annie Petit (Université Paul Valéry, Montpellier), Emile Littré et la politique positiviste, du Second Empire à la Troisième République.

15h-15h20 Discussion animée par Olivier Chaïbi (INSPE-UPEC, IDHE.S)

15h20-30 : Pause

Session 2. Interprétations socialistes.

15h30 Christos Andrianopoulos, (EHESS), Louis Blanc face au Second Empire et à la Commune de Paris.

16h00 Olivier Chaïbi (INSPE-UPEC, IDHE.S), Le mouvement coopératif sous le Second Empire : Entre socialisme et libéralisme, aspects pratiques et théoriques.

16h30-50 Discussion animée par David Labreure (Maison Auguste Comte).

16h50-17h : Pause

Session 3. Réactions libérales et politique bonapartiste.

17h00 Antoine Schwartz (chercheur indépendant, Paris), Les métamorphoses du libéralisme français sous le Second Empire

17h30 Bilel Hamdi (doctorant, Université de Paris VIII), La politique étrangère de Napoléon III

18h00-20 : Discussion animée par Edward Castleton (Université de Franche-Comté).

19h-20h30 « Vivez la Commune ! », Bibliothèque Marguerite Audoux, 10, rue Portefoin, rencontre-débat animé par Olivier Chaïbi suivi d’un repas dans le quartier du Marais.

Samedi, 4 décembre 2021.

Session 4. Proudhon et ses amis français, 1851-1871.

9h30 Edward Castleton (Université de Franche-Comté, Besançon), Proudhon et le parti proudhonien du coup d’État à la Commune de Paris

10h Carol Bergami (enseignant en histoire, Luxembourg), Gustave Chaudey et l’internationalisme républicain et socialiste dans les années 1860.

10h30 Georges Ribeill (École nationale des Ponts et Chaussée émérite), Georges Duchêne et la critique proudhonienne des chemins de fer.

11h-11h20 Discussion animée par Thierry Menuelle (Société P.-J. Proudhon).

11h20-30 Pause

Session 5. Perspectives des amis étrangers de Proudhon, 1851-1871.

11h30 Fausto Proietti (Université de Pérouse), Giuseppe Ferrari, observateur du coup d’État du 2 décembre 1851 et du Second Empire.

12h Frédéric Krier (chercheur indépendant, Luxembourg), Karl Grün et d’autres hégéliens germanophones, observateurs du Second Empire.

12h30-50 Discussion animée par Annie Petit (Université de Montpellier).

13h-14h15. Buffet sur place.

Session 6. Continuités et Ruptures, 1848-1871.

14h30 Paul Sanders (NEOMA Business School, Reims), La légende napoléonienne sous le Second Empire : Thiers, Proudhon et Jules Barni.

15h00 Michel Cordillot (Université de Paris VIII émérite), De la Deuxième République à la Commune de Paris.

16h00-20 Discussion animée par Diane Morgan (Université de Leeds).

16h20-30 Pause

Session 7. Parcours démocratiques.

16h30 Pierre-Henri Zaidmann (Université de Paris V), La Commune de Paris et l’expérience de la démocratie directe.

17h00 António Ferraz de Oliveira (Université de Cambridge), Pierre Kropotkine pendant les six années avant la Commune de Paris: Ses contacts avec les futurs Communards et le socialisme des années 1860.

17h30-50 Discussion animée par Edward Castleton (Université de Franche-Comté) et clôture du colloque

18h15 Assemblée générale de la Société P.-J. Proudhon